Veut-on aujourd'hui faire disparaître les chiens d'arrêt "de quête de chasse"?

Utilisation du GPS à la chasse de la bécasse

Veut-on aujourd'hui faire disparaître les chiens d'arrêt "de quête de chasse"?

L'arrêté ministériel du 10 Août 1986, article 7, vient d'être modifié en décembre 2018...
Vous vous demandez de quoi s'agit-il? En deux mots et pour faire simple...
L'autorisation du collier de localisation, de repérage, plus connu sous le nom de collier "GPS", est devenu légal pendant l'action de chasse. Si dans certains départements  l'espèce sanglier a proliféré, si la peste porcine africaine est apparue aux frontières de notre hexagone, si la sécurité des chiens dits "courants" et la sécurité des usagers de la route devaient être renforcées, nous pouvons, pour ces raisons,  aujourd'hui accepter cette nouvelle législation. Mais pour quels motifs valables avoir autorisé, dans certains départements, l'utilisation du collier de repérage pour la chasse de la bécasse des bois? Telle est ma question...
Le beeper et son bruit strident n'était-il pas suffisant pour retrouver les chiens de "grande quête" lorsqu'ils se mettaient à l'arrêt?
Maintenant, plus besoin de posséder un épagneul français qui chasse à 50 mètres de vous et que vous preniez de couleur très blanche afin de le retrouver plus facilement à l'arrêt dans les fougères ou dans les buis. Plus besoin d'une campane pour savoir où votre chien se situe et dont le tintement, souvent et heureusement faisait voler notre belle mordorée qui tout simplement se défendait...
Aujourd'hui, "ils" chasseront avec des chiens de "grande quête", un collier "GPS" autour du cou, peut-être même en voiture, en faisant les chemins de leurs sociétés communales. Une fois le chien à l'arrêt, "ils" regarderont sur leurs écrans. Le "GPS" indiquera "chien à l'arrêt-distance 300 mètres-direction N.E.". "Ils" couperont le moteur de leurs véhicules "4x4" et sortiront le fusil de la housse. "Ils" iront alors servir le chien...
Ou bien, dans les bois le chien sera à l'arrêt à 200 mètres d'eux, le téléphone portable relié au collier vibrera alors dans leurs poches. "Ils" se placeront 15 ou 20 mètres devant le chien sans le voir (l'écran de leur smartphone leur indiquant exactement la place du chien)."Ils" déclancheront le beeper pour que l'oiseau vole ou bien pour faire "bourrer" le chien...

Ces deux anecdotes rédigées en italique sont réelles et se sont déjà déroulées devant les yeux d'inspecteurs de l'environnement de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage quand le collier de repérage n'était pas encore autorisé pour la chasse de la bécasse.
Alors, pauvres chiens d'arrêt de "quête de chasse", votre utilité  disparaîtra pour chasser cet oiseau sauvage et migrateur, car les chiens de "grande quête" n'auront plus besoin de campanes, de grelots, d'une maîtrise du rappel et du contact avec leurs maîtres mais simplement d'un collier "GPS" autour du cou. Alors, sans bruit, ces chiens approcheront la bécasse et seront retrouvés sans aucune difficulté par leurs maîtres.
Pour moi, notre race a déjà pâti de l'ordonnance du 7 octobre 2015
avec cette obligation de devenir éleveur dès la première portée vendue. Les naissances d'épagneuls français n'ont-elles pas baissées depuis sa mise en place début 2016?...Et cette règlementation, je la comprenais pour lutter contre tous les trafics et les abus qui étaient des faits avérés dans un certain monde de la cynophilie.

Aujourd'hui, je suis triste...
Triste pour les chiens continentaux qui chassent la bécasse,
Triste pour l'éthique de la chasse de ce migrateur,
Triste pour nos chers épagneuls français, chiens bécassiers d'exception...
Nos grands-parents, comment faisaient-ils pour chasser la bécasse des bois avant l'apparition de tout cet électronique? Il est une certitude : le mien qui m'a inculqué de nombreuses valeurs doit se retourner dans sa tombe...
Mais ne vous en faites pas, Hella et Lubie, tant que dieu me prêtera vie, des épagneuls français garniront l'antre de ma maison.
Guillaume Poinat, délégué départemental du Cantal

Post-Scriptum : 
Tout ce qui est autorisé n'est pas interdit...
Mais si vous partagez mon avis, il existe une solution. Les schémas départementaux cynégétiques peuvent être plus restrictifs et interdire l'utilisation du collier "GPS" pour la chasse de la bécasse des bois. Faites alors pression auprès de vos Fédérations départementales des chasseurs....sachez que certains départements ont déjà interdit son utilisation...
Pour que dans les années à venir, nous puissions voir encore voler dans les bois devant des chiens d'arrêt "de quête de chasse" et plus particulièrement devant nos chers épagneuls français, des bécasses des bois.

Moyens électroniques à la chasse du grand gibier: Moyens_electroniques_a_la_chasse_du_grand_gibier.pdf

 


Mercredi 06 Février 2019

Actualités

A propos

Le Club de l'Epagneul Français a pour objet d'amélorier la race de l'Epagneul Français et d'en encourager l'élevage, contribuer à sa promotion, de développer son utilisation.

Il exerce son activité dans le cadre des statuts, règlements et directives de la Société Centrale Canine qu'il s'engage à respecter et à appliquer.